ORIGINES ET HISTOIRE

I. Histoire de Radio Maria

chiesa1Radio Maria est née en tant que radio paroissiale en 1983, à Arcellasco d’Erba, dans la province de Côme, dans le Diocèse de Milan. 

 C’est une période où, sur beaucoup de clocher en Italie, les curés placent une antenne pour rallier le plus grand nombre de fidèles possible, et plus particulièrement les malades. L’objectif de cette radio était alorsd’informer les paroissiens et de les aider dans leurs prières, en transmettant tous les jours la Sainte Messe et le Saint Rosaire. 

Radio Maria a conservé cette caractéristique jusqu’en janvier 1987, date à laquelle l’association Radio Maria a été créée, composée de laïcs et de prêtres, dans le but de rendre cette radio indépendante de la paroisse et de l’engager dans une oeuvre d’évangélisation à une plus grande échelle. 

En seulement trois ans, le palimpseste est ainsi complètement redessiné, grâce à la collaboration de personnes ayant des expériences ecclésiastiques différentes, mais qui sont toutes engagées dans le témoignage de la foi.

Toutes les régions d’Italie sont rapidement couvertes, si bien qu’en 1990, Radio Maria devient une radio au niveau national.

Dès les années 90, la radio a commencé à s’étendre au niveau mondial. Aujourd’hui plus de 30 Radio Maria sont opérationnelles dans le monde et beaucoup d’autres sont sur le point de commencer leurs transmissions. 

Son objectif est de répondre aux questions qui proviennent des quatre coins du monde, de manière à créer un réseau radiophonique mondial de matrice catholique, indépendante de la gestion des réalités nationales, mais unie et cohérente dans l’inspiration religieuse, dans la structure du palimpseste, en référence au bénévolat et au financement grâce aux offres des auditeurs.

II. Historique de Radio Maria Burundi

monseigneurruhunacropTout commence avec feu Monseigneur  Joachim RUHUNA alors Archevêque de Gitega. En visite à Rome, entrain de zapper les multiples chaines  italiennes, il tombe sur une chaine de radio à émissions en peu particulières : prières, enseignements chrétien, chants catholiques, des émissions de promotion sociale et humaine. Il n’en revenait pas. Vite il s’informe sur cette radio et commence les premiers contacts avec les responsables de la famille mondiale de Radio Maria en anglais World family of Radio Maria (WFRM). L’accord est conclu pour mettre sur pied le projet de radio Maria Burundi.

ntamwanaCependant Le Lundi 9 septembre 1996, l’illustre archevêques rend l’âme et rentre chez le Père sans que la radio ait effectivement commencée à emmètre. Le nouvel archevêque de Gitega Mon Seigneur Simoni NTAMWANA ayant vite saisi l’importance de cette radio surtout dans le contexte de guerre avec son trainé de conséquence malheureuses dans le pays et dans l’Église, entrepris la poursuite du projet. Il donna les premiers locaux qui ont abrité les infrastructures de la Radio au petit mont de Nyabiharage à Gitega et canalisa la formation de la première Association de Radio Maria Burundi, ARMB en sigle

La radio commença à émettre sur le 98.4  le premier juillet deux milles quatre (01-07-2004) date donc retenue comme date-anniversaire.

Les choses évoluèrent rapidement et les activités s’annoncèrent  très exigeantes. Pour faciliter la croissance de la radio, il est né l’idée de transférer le siège de RMB à Bujumbura sans tout de même fermer la station de Gitega qui servira de deuxième station d’émission. En Avril 2006, l’archevêque téléchargementde Bujumbura Monseigneur Evariste NGOYAGOYE accueillit à bras ouverts la Radio et lui aussi accorda un emplacement et des locaux dans lesquels furent installés le nouveau siège de RMB et tous les infrastructures de basse et haute fréquence. Par ce nouveau pas la radio qui n’émettait que dans l’archidiocèse de Gitega et dans ses environs  gagna un élargissement de couverture sur presque tout Bujumbura Mairie  jusque même vers Bubanza et sur les francs des montagnes surplombant la capitale.  Les gens de la capital qui avaient tant soif d’écouter cette Radio toute spéciale de par ses programmes particulièrement religieux peuvent désormais  la capter sur le 98.4MHz et cela pendant 24h sur 24

Avec l’installation d’un émetteur au sud du pays à Makamba sur la colline de Nyange en 2010, la couverture s’est étendue sur Makamba, Mabanda, kayogoro, une partie de Nyanza-lac, certaines parties de Rutana et bien au delà   de la frontières burundo-tanzanienne. Les Burundais et les tanzaniens sur la frontière peuvent eux aussi bien se régaler des émissions de RMB en captant le 96.2MHz